Visiter les Pics d’Europe : les spots à ne pas manquer

Les Pics d’Europe sont l’un des endroits les plus beaux et les plus emblématiques que je connaisse. Les paysages verdoyants ont une beauté immaculée et pure, éthérée, un lieu qui semble épargné par l’homme. Les sentiers traversant la région sont magnifiques, comme des dessins qui se reflètent dans un ciel d’un bleu profond.

Le parc des Pics d’Europe se compose de 3 grands massifs et est situé dans les Communautés autonomes des Asturies, de Cantabrie et de León, et possède des lieux de dévotion, tels que Covadonga et Toribio de Liebana.

Un parc magnifique

L’UNESCO a déclaré 7 réserves de biosphère en 2003 dans la Principauté des Asturies. Les forêts et les lacs ont été la raison initiale de cette classification. Au cœur du Parc National des Pics d’Europe, émerge la montagne Picu Urriellu et les magnifiques lacs Enol et Ercina. Du sommet, le paysage sur les lacs est impressionnant.

Voici une vidéo présentant cette belle région :

Le parking Buferrera est le début des itinéraires guidés organisés que le parc a autour de ces lacs. D’une durée de trois à quatre heures, ils traversent des prairies où autrefois, pendant l’été, les bergers s’installaient avec leurs familles. Le parcours passe également à proximité d’une ancienne mine du XIXème siècle.

Il y a des itinéraires pour tous les goûts. Vous pouvez atteindre les points de vue du Roi et des Ordiales, ou même les Penhas Santas d’Enol et de Castille, avec une altitude de 2 596 mètres. C’est avec le lait des vaches et des brebis qui paissent dans ces lieux que le fromage Gamonéu, typique d’Onís et de Cangas, est produit et reconnu comme l’un des produits les plus intéressants de la région. Cet endroit est un refuge pour la faune car, dans ses forêts, ses pics et ses gorges vivent certains des mammifères et des oiseaux les plus représentatifs de la péninsule ibérique.

Covadonga : le berceau mythique de l’Espagne

A 12 kilomètres d’Ercina et d’Enol se dresse le sanctuaire de Covadonga, une immense cathédrale flanquée d’une petite cascade et un lieu de culte, il y a un magnifique couloir de bougies où les pèlerins font leurs promesses et demandes. La cathédrale se dresse majestueusement dans sa magnificence. Il vaut la peine d’être visité, non seulement pour son architecture majestueuse mais aussi pour l’ensemble du paysage environnant.

Ici où le vert des arbres touche le ciel et où le pic de la Cathédrale le déchire, on assiste émerveillé à la splendeur d’un paysage pur. Un vrai spectacle offert par la nature. Le quartier compte également quelques restaurants servant des spécialités locales et des boutiques où vous pourrez acheter des souvenirs.

La gorge divine entre Poncebos et Caïn

Je vous conseille de visiter Poncebos, un petit village où se termine la Route des Cares. Cet itinéraire défie les plus aventureux. Il a une gorge profonde qu’ils appellent « Divine », et qui sépare les massifs Ouest et Central. 

Situé entre Poncebos et Caín, ce parcours dure six heures, et bien qu’il stimule l’adrénaline de chacun, il est merveilleux du point de vue du paysage, mais aussi effrayant, en raison de l’abîme qui existe tout au long du parcours, sans aucune sorte de protection.

Alicia L.

Randonneuse dans l'âme, j'aime les grands espaces, la nature, la montagne ... J'essaie de vous transmettre un peu de ma passion dans mes articles et vous faire découvrir des coins vraiment sympas :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.